Question d'échelle

Penser autrement: 

Quand les citoyens prennent des initiatives en matière d'urbanisme durable au jour d'aujourd'hui, cela donne le plus souvent des écoimmeubles. Or pour faire un écoquartier ..., il faut non seulement plus d'un ou deux immeubles, mais il faut encore l'implication des autorités locales au niveau du PDQ puis du PLQ (plan directeur et plan localisé de quartier). Seules les autorités ont le pouvoir de planifier la mobilité, l'énergie, l'eau au niveau d'un quartier. Et en ville, comme la place est rare et chère, on oublie souvent la beauté, la poésie, le contact avec la nature, les idées d'habitat atypiques, la spiritualité dans l'architecture....

On ne peut pas continuer à miter le territoire avec des maisons individuelles, c'est vrai. Il faut économiser le sol et regrouper l'habitat. OK.

Mais quand même, quels beaux rêves , quel charme et quelle inventivité chez ces autoconstructeurs alternatifs ...Regardez un peu ce diaporama réalisé par les soeurs Alexa et Irène Brunet. Il y a matière à rêver, à apprendre, à se souvenir de ce que peut être la spiritualité dans l'architecture, à inventer des formes et des espaces. Les alternatifs, ils sont sans doute à la marge, mais ce sont cdertainement eux qui contribuent à élargir l'espace pour tout le monde.

Pour info : elles sont en train de chercher l'argent qui leur permettra d'éditer un livre et elles exposent à Angers au printemps 2009.