7ème séminaire IMAGINE à Munich, en décembre 2012

Penser autrement: 

Actualités: 

La vie, la créativité, la coopération et les styles de vie sont au cœur des cités à basse énergie.

Co-organisé par les villes de Munich et de Lille, le dernier séminaire Imagine – 7ème de la série –s’est tenu à Munich en décembre 2012. EcoAttitude avait participé aux 4 premiers, lorsqu’ils se tenaient à la Saline royale d’Arc et Senans. Ces réunions régulières des responsables des villes européennes soucieuses de la gestion de leur énergie ont toujours été des moments de créativité et d’échanges intenses entre des publics très différents : au début, s’y rencontraient des élus, des fonctionnaires, des experts, des artistes…. Toujours sous la houlette de Gérard Magnin et de son équipe d’Energie-Cités, basés à Besançon.

Cette année, ils ont fait appel à des penseurs tels Hans Peter Dürr (physicien quantique) , Jörg Schindler et Dennis Meadows (physicien, membre du Club de Rome): « Nous sommes sur la mauvaise piste, et nous n’avons pas de plan directeur pour la transition énergétique ». La seule réponse que IMAGINE pouvait donc apporter à ce constant alarmant était donc d’imaginer comment impliquer mieux et plus tous les acteurs du changement !

Hans Peter Dürr


Dennis Meadows

« Peu m'importe comment tu gagnes ta vie. Ce qui m'intéresse, ce sont tes aspirations, si tu oses t'abandonner aux élans de ton cœur. Peu m'importe ton âge. Mais je veux savoir si tu es prêt à des folies pour l'amour, pour tes rêves, pour l'aventure d'être en vie. » «Beaucoup croient que l'on a besoin de voir pour croire. Je pense que c'est faux. Sinon, tout le monde serait aujourd'hui convaincu. C'est sans doute l'inverse : on voit ce que l'on croit.»

Les participants ont admis qu’il fallait tenir compte de l’ensemble de l’écosystème et se décentrer un peu des seuls humains. Il s’agit de traiter le problème à tous les niveaux : styles de vie, habitudes, cadres mentaux, il faut tout changer ! et pour cela, utiliser la créativité, la passion et la coopération. 

Tout le monde sur le pont, Richard Heinberg le disait déjà il y a quelques années ! citoyens, élus , entreprises, associations,  tous les acteurs sont requis en scène sont tenus de trouver les moyens de collaborer pour écrire ensemble l’avenir de leur ville.

 

Pour exemple : le projet Société à 2000 Watts approuvé par référendum par  les citoyens de Zurich, le mouvement des Villes en Transition et l’Estaminet du climat à Lille. On change tout, et ce n’est pas triste ! comme disaient nos ancêtres de l’An 01.


Comment faire fonctionner un groupe hétérogène réunissant des acteurs aussi différents que la complexité urbaine qu’ils représentent, travailler à construire la collaboration en prenant en compte l’ensemble des facteurs qui sont en jeu, telles ont été les expériences pratiques proposées lors des ateliers aux participants.

 

La visite du quartier Ackermannbogen a permis a chacun de voir ce que peut donner un système collectif de chauffage à distance, fourni par 3000 m2 de panneaux solaires et environ 800 km de tuyauterie urbaine.

 

 

Donc, acteurs des Villes en Transition dans la région franco-valdo-genevoise, réveillons-nous, constituons-nous, faisons-nous connaître : nous sommes des acteurs sur lesquels on compte ! Déjà, ce serait pas mal de nous reconnaître entre nous en étant tous présents sur le portail TransitionGeneveRegion. Et à partir de là, voyez ce qui se passe dans les différents groupes qui y travaillent. Les ASsises transfrontalières de la société civile sont une première tentative fructueuse. Rejoignez-nous !