Chères abeilles....

Penser autrement: 

Les abeilles se meurent, que fait la Suisse ?

Le billet d'une apiphile inquiète.

 

Questionné en 2009 sur la nécessité d’interdire un certain nombre de pesticides toxiques pour les abeilles, le Conseil fédéral s’est contenté d’obliger les agriculteurs à installer des déflecteurs sur les semoirs pour orienter le flux d’air vers le sol et donc limiter les poussières toxiques ! Il a jugé cette mesure suffisante…Et pourtant,  on sait que les pesticides sont persistants sur le sol et que ce qui est nocif pour les abeilles, c’est surtout un cocktail de pesticides qui se combinent entre eux. Cela affaiblit leur résistance.

 

En France, à la suite de plusieurs recherches scientifiques démontrant l’incidence des néonicotinoïdes sur la mortalité des abeilles, le gouvernement français a décidé d’interdire le cruiser, produit fabriqué par l’entreprise suisse Syngenta, qui a évidemment fait recours contre cette interdiction. Le recours a été rejeté en fin d’année 2012.

En Suisse, ce cruiser est donc toujours répandu abondamment sur les cultures. Mais, pas d’inquiétude à avoir, puisqu’une chaire de santé des abeilles vient d’être créée à Berne. 

Monsieur Peter Neumann et son équipe vont donc résoudre le problème du syndrome d’effondrement des ruches. Comment vont-ils s’y prendre ? En dénonçant les cocktails de pesticides responsables ? Que non point, pensez donc, il faut préserver nos bonnes entreprises productrices de poisons divers si rentables. Cette équipe va donc s’atteler à créer une nouvelle race d’abeilles plus résistantes !

 

En savoir plus...:

Le Temps : Il est moins une pour les abeilles de Suisse (inscription gratuite pour avoir accès aux archives)

La Liberté : Un géant au chevet des abeilles

Réseau des conservatoires d'abeilles et pollinisateurs  : 38 études qui condamnent les pesticides tueurs d'abeilles

Une page très complète de CDurable sur les abeilles, avec statistiques, vidéo et nombreuses références.

Ce professeur a l'air bien sympathique et l'idée de faire une sélection sur les abeilles résistantes au varroa est sans doute bonne, mais ce qui m'inquiète c'est qu'il passe un peu vite sur l'effet des pesticides, qui est très important. Pour les chercheurs français qui ont étudié la question, les cocktails de pesticides sont redoutables même à très petite dose et ne sont pas testés par les autorités sanitaires qui accordent les autorisations pour les pesticides. Les pesticides affaiblissent les abeilles qui deviennent plus fragiles et moins résistantes aux maladies, parasites etc. En plus, les néonicotinïdes qui font perdre aux abeilles leur sens de l'orientation, sont pointés du doigt en Europe mais la Suisse continue à les autoriser. Et je trouve que ce chercheur (Peter Neumann) ne s'intéresse pas à ce problème pour ses recherches, ce qui est grave et même suspect, à mon avis...Il détourne l'attention du vrai problème. Euh.... , ce prof va-t-il nous créer une abeille transgénique, ?

signé . Martine Graf.

 

Mais quand même, heureusement pour les abeilles .... et pour nous, il n'y a pas que des mauvaises nouvelles :  

ECO2B est co-initiateur de l’action Abeilles Urbaines, 1er action Suisse romande de préservation des abeilles et des espèces végétales par la pollinisation en milieu urbain. Abeilles Urbaines, c’est l’installation de ruches en zones urbaines, pour une action éco-responsable !

                 

 

 Et puis, vous pouvez toujours signer l'une ou l'autre .... ou toutes ! ... les pétitions en ligne pour sauver les abeilles : 

  • http://www.ogm-abeille.org/
  • http://www.greenpeace.org/switzerland/fr/agir/grore/protegeons-abeilles/
  • http://www.sauvonslesabeilles.com/spip.php?rubrique18
  • http://www.avaaz.org/fr/bayer_save_the_bees_fr/