Synthèse de l’AG extraordinaire du 18 février 2013

Penser autrement: 

Actualités: 

Après un bref bilan de la situation et exposé les enjeux de cette AG :

  • Notre fonctionnement n’est ni viable, ni soutenable.

  • Est-ce qu’on continue ?

  • Si oui, comment ? avec qui ? en faisant quoi ?

les 25 personnes présentes  ont choisi les trois valeurs primordiales pour elles dans la Charte d’EcoAttitude. Ces choix ont formé des nuages -ou constellations -  qui pourraient se nommer :

  • Confiance et coopération,  changement de paradigme relationnel
  •  Nous ne sommes pas séparés de la Nature, écologie globale
  •  Changer de rêve, travailler l’intérieur
  • Changer le système, décroître,  se responsabiliser

L’inventaire des activités actuelles d’EcoAttitude a donné lieu à des commentaires et suggestions contradictoires : à la fois tout garder, et élaguer ; plus d’ateliers pratiques ; plus de partenariats pour co-organiser ; plusieurs personnes ont dit tenir aux soupers-débats, qui pourtant sont déficitaires et ne regroupent que 20-30 personnes par fois… Accentuer les thèmes de la Transition : Souveraineté alimentaire, énergie et consommation, lien social et économie locale.

Il a été recommandé de faire appel à des bénévoles via le site et de créer une unité « Communication ».

Décisions

Il a été proposé et accepté de transformer EcoAttitude en une structure sociocratique. Chaque activité – éphémère ou pérenne – se constitue en un cercle sociocratique, entité autonome mais pas indépendante.

Un cercle est libre de se donner les moyens d’atteindre ses objectifs, de recruter ses membres, de la fréquence de ses réunions, il est responsable de ses actions, mais a l’obligation de rendre compte au cercle central auquel il doit envoyer un ou si possible deux  représentants. Toutes les activités doivent être représentées au Cercle général, mais pas forcément par des personnes différentes.

Le rôle du Comité devient alors celui d’un Conseil d’administration, ou organe régulateur , qui réfléchit à la stratégie, et mesure les impacts de ce que font les exécutifs. Un sous-groupe s’est créé pour examiner la nécessité de modifier les statuts.

Pour plus d’information, tapez  « sociocratie » dans le moteur de recherche du site ecoattitude.org  

Un sous-groupe s'attelle à la rédaction de statuts modifiés.