La banqueroute comme outil de sortie de crise !

Penser autrement: 

Vive la banqueroute !La dette est à payer. 
L’austérité, nécessaire.
Les réformes, impératives. ....

.
Cette petite musique, nous la connaissons par cœur. Il suffit de regarder dans l'histoire de France, pourtant, pour découvrir que des alternatives existent. Que les dirigeants de la France ont, au fil des siècles, recouru à d’autres choix que la rigueur : l’impôt, la dévaluation, l’inflation, et surtout la banqueroute. En dix brefs récits, ce livre raconte comment les grands hommes qu'ont été Sully, Colbert, Talleyrand, Poincaré, etc., ont régulièrement choisi, tout simplement, de ne pas payer rentiers et banquiers. Comment ces rois, ces ministres, furent plus radicaux dans leurs actes que ne le sont aujourd’hui ATTAC ou Jean-Luc Mélenchon dans leurs discours !

Vive la banqueroute !
Sous la direction de Thomas Morel et François Ruffin - 134 pages 

A l’occasion de la sortie du livre une vidéo fort intéressante de 30 minutes a été réalisée par Les Mutins de Pangée dans la  série des entretiens mutins (contre la pensée tiède).

Dans cet entretien de 30 minutes, François Ruffin raconte la démarche de ce livre : La nécessité de se référer à l'histoire de France pour combattre les idées reçues sur la dette, s’attaquer à la litanie néo-libérale sur la crise ... Agiter le débat pour être prêt à la bataille des idées.

François Ruffin est un journaliste indépendant. Reporter régulier à Là-bas si j’y suis sur France Inter, au Monde Diplomatique, il est rédacteur en chef du journal Fakir et auteur de nombreux essais dont : "Les petits soldats du journalisme", "Leur grande trouille - Journal intime de mes ’pulsions protectionnistes’".

 

 

Voir aussi notre page : François Ruffin : Le protectionnisme, un outil de relocalisation de l'économie ?