Une déclaration d'interdépendance : le Manifeste Convivialiste.

Penser autrement: 

Soixante-quatre chercheurs et universitaires du monde entier ont réussi à se mettre d'accord et rédiger ensemble un Manifeste avec pour objectif de surmonter la désespérance contemporaine et tracer une voie praticable vers un avenir vivable. En juin dernier est donc paru une plaquette de 48 pages aux éditions du Bord de l'Eau (5€) signée par des intellectuels français (dont Patrick Viveret, Edgar Morin...), brésiliens, mexicains, américains, italiens, israéliens....

A première vue, l'exercice fait penser à une réplique à la plaquete Indignez-vous ! de Stéphane Hessel. Pas pu m'empêcher de ressentir quelque gesticulation intellectuelle : encore une nouvelle liste adressée a un improbable Père Noël maître de notre avenir, qui saurait entendre les revendications morales, politiques, économiques, écologiques pour répondre à la question "Comment vivre ensemble en nous opposant sans nous massacrer ?"

Pourtant d'une part, il ne faut pas oublier que les seuls pères Nôël possibles dans cette histoire, c'est chacun de nous... et ensuite, la démarche est tout de même remarquable et mérite qu'on lui prête attention : faire convenir soixante-quatre intellectuels de cultures différentes sur un seul et même texte, et les faire s'accorder sur le choix des mots pour délivrer leur message n'est pas une mince affaire.

Même si, au final, on reste un peu perplexe avec ce néologisme : Convivialisme,.... bon pourquoi pas, et maintenant qu'est-ce qu'ils vont en faire  ?

Nous les militants de base, on est déjà au travail avec les monnaies complémentaires, le revenu de base, la transition, la permaculture.... Est-ce que ce sont les intellectuels du monde "convivialiste" qui vont réussir à enfin nous fédérer de façon à faire masse pour que le changement se fasse ?

http://lesconvivialistes.fr/