Réduire de 30% les émissions de CO2 ? une solution simple existe, pour autant que....

Penser autrement: 

Vous vous désespérez de l'humanité qui ne fait que causer et n'agit pas en conséquence  ? Vous constatez avec anxiété la croissance des émissions de CO2 dans l'atmosphère de notre Terre-Mère ? Vous souhaitez tomber sur une jolie idée ... pas compliquée et faisable ? en voici une concoctée par Jean-Bernard Billeter, Membre des Verts de Vernier(Genève), ancien conseiller municipal de sa commune.

 

 

Automobile européennes: 30% de poids-mort,
30% d'essence purement et simplement gaspillée!

 

Ce constat surprenant repose sur la mise en regard de deux chiffres:

  1.  En Europe, il est généralement interdit de rouler à plus de 130 km/h 1.

  2. Les voitures qui sillonnent nos routes sont conçues pour rouler à 180 km/h (moyenne très prudente). Or une voiture conçue pour rouler à 180 km/h doit pouvoir encaisser et maîtriser une énergie cinétique double de celle d'une voiture roulant à 130 km/h 2. Ce qui nécessite le renforcement du châssis, de la suspension, des freins, des roues, etc. Son poids s'en trouve augmenté de quelque 30%.

Ainsi, 30% du poids des voitures circulant en Europe NE SERT A RIEN puisque les voitures n'y roulent de toute manière pas à plus de 130 km/h (ou alors, au mépris de la loi)! 30% de poids mort.

Selon les spécialistes, 1% de réduction du poids = 1% de réduction de la consommation. Et 30% à une réduction de 30%.

Que faire?

On peut supposer que les constructeurs et les importateurs le savent. Pourtant, ils commercialisent des voitures surdimensionnées

Si, d'une manière ou d'une autre, on pouvait mettre fin à cette absurdité, on réduirait la consommation de carburant d'un tiers sans que cela ne coûte un sou aux collectivités ou aux automobilistes!

Au risque de nous répéter: il ne s'agit pas de brider la vitesse des voitures de type actuel, cela n'apporterait qu'un bénéfice marginal. Il s'agit de ne plus homologuer les voitures conçues pour rouler à plus de 130 km/h. Le cœur de l'argument est dans ce verbe "concevoir". On peut concevoir de grosses limousines ou des 4X4 dimensionnés pour une vitesse maximale 130 km/h et tirer profit de cette limitation pour les alléger de 30% par rapport aux modèles actuels.

L'introduction d'une disposition de ce type dans la "DIRECTIVE 2007/46/EC" du Parlement européen et du Conseil (5 septembre 2007) sur l'homologation des véhicules à moteur me semble mériter réflexion.

 

1) 23 des 25 pays ayant des autoroutes plafonnent la vitesse entre 110 et 130. Exceptions: Pologne 140, Allemagne: pas de limite sur une partie du réseau. http://de.wikipedia.org/wiki/Zulässige_Höchstgeschwindigkeit

2) L'énergie cinétique est proportionnelle au carré de la vitesse. En passant de 130 à 180 km/h, un mobile augmente son énergie cinétique de (180/130)2 = 1,92.

3)Petit rappel: 1000 kg, c'est 33% de moins que 1500 kg; 1500 kg c'est 50% de plus que 1000 kg!

 

L'auteur cherche actuellement à affiner son argumentation avec des chiffres indiscutables : si vous êtes ingénieur mécanicien, ou disposez d'une bonne balance à bagnoles,  écrivez-lui !

jb.billeter"at"pingnet.ch