Une journée d'étude sur l'histoire de l'écopsychologie avec Mohammed Taleb

Penser autrement: 

Actualités: 

Samedi 26 avril de 9h30 à 17h.

Une journée de réflexion accompagnée par Mohammed Taleb

Fragments d'histoire de l'écopsychologie

Une révolution permanente pour le Bien commun

 

Cette journée sera consacrée à quatre perspectives :

- Théodore Roszak et James Hillman (entre autres) : les réanimateurs contemporains de l'écopsychologie dans le contexte de la contreculture étasunienne. Et si la beat generation des années 1960 avait raison ?

- L'écopsychologie comme point de convergence des cultures spirituelles de l'humanité : avec des exemples pris dans la tradition japonaise (shintoisme et bouddhisme zen), la tradition musulmane (soufisme), la tradition chrétienne (spiritualités franciscaine, orientale-russe), la tradition animiste (Amérindiens d'Amazonie et Adivasis d'Inde). Et si l'âme de chacun était un reflet de l'Ame universelle ?

- L'écopsychologie comme élargissement de la rationalité, celle-ci devenant ouverte, accueillante à l'égard du mythe, de l'art, de la poésie, de l'expérience intérieure et de la subjectivité, du sacré. Dans cette perspective, j'aborderai le lien entre l'écopsychologie et les nouveaux paradigmes scientifiques et la psychologie des profondeurs. Et si le logos était le frère jumeau du mythos ?

- L'écopsychologie et la métamorphose du monde : L'Ame sur les fronts de la Transition. Et si  la révolution était à l'ordre du jour ? 

 

Nombre de participants : Min. 10 - Max. 20 

Inscription avant Pâques

Contribution libre : équilibrage du budget espéré selon possibilités de chacun-e (prix indicatif 80 Frs /personne + éléments d'un repas canadien)

Où ? dans Les Jardins du Nant, chez Alain et Catherine Gilliand - à Gy, dans la campagne genevoise.

Accès : en co-voiturage ou par le Bus A au départ de Rive à 8h46 - (34 minutes de voyage) - descendre au terminus et marcher 10 minutes.