La transition énergétique est une chance et non une contrainte!

Penser autrement: 

Cette pétition concerne nos voisins français, mais ce texte a de quoi nous inspirer nous aussi ! Si vous souhaitez que votre organisation soit parmi les signataires de cet appel, envoyez un mail à anne.bringault@cler-rac.org

 

La transition énergétique est une chance !

 

  • Se déplacer sans polluer, se chauffer sans se ruiner, vivre dans un air redevenu sain.
  • Créer des centaines de milliers d’emplois durables au cœur des territoires.
  • Engager nos entreprises, petites et grandes, dans des activités d’avenir.
  • Réduire nos importations de pétrole, charbon et gaz (plus de 1000 € par Français et par an !) qui creusent le déficit commercial.
  • Sécuriser notre accès à l’énergie : consommer mieux et moins, recourir aux énergies renouvelables c’est garantir un avenir moins dépendant des risques géopolitiques.
  • Limiter le risque des catastrophes défiant le sens commun, accident nucléaire majeur ou bouleversement irréversible du climat.
  • En finir enfin avec le fléau de la précarité énergétique.

 

Voilà ce que changer notre façon de consommer et de produire de l’énergie peut nous procurer : la transition énergétique n'est pas une contrainte, c'est une chance !

Or cette chance est déjà en germe dans un formidable bouillonnement d'initiatives : partout nos concitoyens et de très nombreux acteurs sont prêts à s’y engager.

C'est maintenant au gouvernement et aux parlementaires de prendre leurs responsabilités. Les seules déclarations d'intentions ne suffisent plus : face à la gravité des enjeux, toute inaction serait une faute dont notre génération serait tenue pour responsable.

Il y a urgence à agir, et la Loi sur la Transition Énergétique en est l’occasion.

Mais celle-ci ne produira une impulsion décisive que si elle se fonde sur des principes forts :

  • Privilégier l'avenir et non d'illusoires profits à court terme.
  • Miser sur les économies d'énergie : grâce à la sobriété et l’efficacité énergétiques, nous pouvons – et nous devons - réduire de moitié nos consommations d’énergie.
  • Désinvestir les énergies qui nous mettent sous dépendance (pétrole, charbon, gaz fossile, uranium) et qui sont polluantes et épuisables pour entrer résolument dans l’ère des renouvelables. La France en dispose en abondance,  récoltons-les dans le respect de la biodiversité !
  • Réorienter résolument la fiscalité et les outils de financement vers la transition énergétique et l'économie réelle.
  • Informer, sensibiliser, former à de nouveaux métiers, pour donner du sens et des ressources à ce formidable chantier pour l’avenir.
  • Libérer les initiatives, l'autonomie et la participation citoyenne ainsi que celle des entreprises à partir des territoires. S'appuyer sur une recherche renforcée.
  • Permettre à chacun de bénéficier d'une transition énergétique juste en luttant résolument contre la précarité énergétique : nos concitoyens en précarité ont aussi droit à l’énergie et à la performance énergétique.

 

Ce n’est qu’à ces conditions que la loi permettra de façonner un nouveau paysage de l’énergie, plus solidaire et plus juste, dégagé des fardeaux accumulés par le désordre énergétique établi.

L'énergie est au cœur de nos problèmes, mais aussi de nos solutions. Saisissez cette chance en appuyant le projet de loi sur ces principes !

 

http://transitionenergetique.org/