L'abondance dans un monde de rareté

Penser autrement: 

Ancien entrepreneur reconverti en auteur engagé à chercher des solutions alternatives afin de mettre l'économie au service de l'homme et de la planète, Philippe Derudder anime stages et conférences :

Comment créer l'abondance dans un monde de rareté ou plutôt comment reconnaître l'abondance dans un monde que l'on croit être de rareté ?

Et la réponse : tout est là pour assurer l'abondance, la durée soutenable, la paix pour tous, ce n'est que notre mode de pensée et nos actes qui détruisent notre planète.

CORNE D ABONDANCE

Après un épisode de sa vie qui lui a fait à la fois perdre sa foi dans le progrès et ses biens matériels, et tout comprendre de la perversion du système économique dans lequel nous vivons, il voit l'analogie entre ce qui lui arrive et ce qui arrive à la planète. "...ma propre dynamique intérieure est la source de ce qui se passe dans le monde." Dont il déduit : "il faut regarder en soi comment on nourrit la folie du monde". En d'autres termes, il s'agit d'amorcer une transition intérieure, en conscience du lien qui nous lie au monde et aux autres, ce qui est une démarche assez différente du développement personnel centré sur son bonheur individuel.


Cette démarche intérieure se fonde toutefois sur une conscience claire du système financier dans lequel nous nous sommes laissé piéger. Depuis les années 70, à l'occasion de l'abandon de la convertibilité en or du dollar américain, ce qui aurait pu être une libération de la monnaie s'est finalement retourné contre nous, faute d'en avoir pris la mesure,. lorsqu' une petite minorité a confisqué à son profit la plus grande partie des richesses du monde, en toute impunité. Et bien que l'on sache que l'on ne résoud pas un problème avec le même mode de pensée que celui qui l'a créé, on continue pourtant à fonctionner sur le modèle Adam Smith, du début du XVIIIe siècle. Aujourd'hui, la crise est généralisée.

Les autorités politiques et financières ne bougent pas ou pas assez vite, mais heureusement une myriade de personnes de la société civile travaillent dans des réseaux associatifs, peu visibles encore

  • Notamment, entre autres, dans le domaine de l'Economie : revenu de base inconditionnel, monnaies complémentaires, pour que la monnaie serve au lieu d'asservir : p.ex. les SEL.
    • NB: La monnaie est un moyen, un facilitateur d'échanges, et non plus une fin. Mais les gens ne pigent pas toujours et accumulent les grains de SEL sur leur compte comme des francs !!
    • Attention : la monnaie n'est pas une fin en soi, mais l'indicateur d'un changement de mentalité, de gens qui reprennent la responsabilité sur leur vie.
  • - système Barter entre entreprises. : unités de compte échangées en comptabilitlé

Une 30aine de monnaies en Europe. Ca bouge beaucoup en Amérique latine. Il prépare un tour du monde des monnaies complémentaires.

 

Quelques idées phare :

  • Le changement se fera par nous, et non pas un héros charismatique qui le fera pour nous.
  • On est profondément manipulés par nos peurs inconscientes, qui nous poussent à poser des actes contradictoires avec nos espérances. Réhabilitons la confiance.
  • Nous fonctionnons encore sur une logique de financement du bien commun par l'impôt. Or aujourd'hui, la fiscalité ne se justifie plus du tout, puisque l'argent se crée d'un seul clic!  Demain on créera la monnaie pour financer le bien commun. pour éviter une généralisation de l'inflation, il faut toutefois que la masse monétaire soit équivalente à la richesse effective. Ce sera précisément le rôle de la fiscalité, qui sera là pour détruire la monnaie en trop. Mais un tel dispositif ne sera possible que dans une société plus adulte, dont les membres sont capables de discuter ensemble et qui a moins besoin d'autorité extérieure pour réguler ses conflits..

 

Pour conclure.... :

  • Danse avec la vie. Reste souple. Ca demande du courage car la vie nous emmène souvent assez loin de notre projet de départ.
  • Ce n'est pas ce qu'on fait qui est important, mais bien pourquoi et comment.
  • L'économie, c'est de la relation humaine avant d'être cette discipline compliquée aride et rebutante.

 

Visionnez son excellente conférence très didactique Du pouvoir d'achat au pouvoir d'être - durée : 1h20