Surveillance et régulation des marchés suisses des matières premières

Penser autrement: 

La Commission de politique extérieure du Conseil des Etats a adopté le 12 août 2014 un postulat demandant un rapport sur l’accès à des voies de recours pour les victimes de violations des droits humains par des entreprises. Le postulat est une réponse à la pétition « Droit sans frontières » et un signal important. Ce n’est cependant qu’un premier pas sur le long chemin vers le respect effectif du droit humain d’accéder à la justice. Il reste maintenant au Conseil des Etats à confirmer cette décision.

La pétition « Droit sans frontières » avait été déposée en 2012 avec 135'000 signatures. Elle demandait que les multinationales suisses respectent les droits humains et l’environnement partout dans le monde et que les victimes de violations puissent avoir accès à la justice en Suisse. 

Leur page de présentation de cas, avec par exemple La triste et lamentable histoire de Trafigura en Côte d'Ivoire, est d'une lecture édifiante ... et a de quoi pousser - selon l'humeur du jour - à une infinie tristesse ou à une colère noire... Tout ce désastre humain et environnemental pour du fric et rien que pour ça !!!!!

***

Parallèlement, nous apprenons la création de la ROHMA (d’après son nom en allemand « Rohstoffmarktaufsicht ») , Autorité de surveillance des marchés des matières premières. En tant qu'autorité de surveillance indépendante, la ROHMA régule les activités des sociétés du secteur des matières premières actives en Suisse. Cette régulation vise à développer la responsabilité des sociétés de ce secteur, à minimiser la malédiction des ressources et à aider les pays en développement riches en ressources naturelles à mobiliser ces richesses pour leur développement et dans leur lutte contre la pauvreté.

Souhaitons la meilleure des routes à ce nouveau bâtiment, qui naviguera sous la direction de personnalités remarquables et notoirement engagées, dont notamment Dick Marty et Bernard Bertossa.

 

 

Source :La Déclaration de Berne