New Story Summit Findhorn : session 8

Penser autrement: 

Ressources: 

Changement à grande échelle, changement institutionnel

Pour commencer, bouger son corps, s'étirer, se replier, bouger.... Z'en avez déjà vécu beaucoup, des congrès où on prend soin de son corps avant le début des débats ? :-)

Comment ça va ? vous êtes heureux ?  L'histoire de l'enfant qui dessine Dieu.Le prof de dessin : "mais comment tu vas faire, personne ne sait à quoi Dieu ressemble...", L'enfant : "Attends un petit moment, tu vas voir tout de suite !"

Robin Alfred présente les 6 raconteurs :

May East, travaille avec les milieux de l'ONU. Négociations stratégiques fondamentales sont en cours. Sommes dans l'oeil du cyclone. Des milliers de concertations sont en cours. Maximiser le potentiel des marges. Ce sont les marges qui sont porteuses des solutions, des richesses les plus diverses. Avoir une vision positive de l'avenir. Le regard catalyse l'énergie.

Fiona Bywaters (22 ans !) Global Policy Action Plan GPAct. Travaillent avec les décideurs du monde entier. Mènent des campagnes. Trouver les fonds, changer les indicateurs, créer des monnaies, ...  Comment restaurer la confiance[elle parle vite, je n'ai pas tout compris] Elle signale la version française en ligne du Plan d'Action politique global  téléchargeable gratuitement.

Paul Allen (Wales) de CATS. www.cat.org.uk/  Le changement institutionnel arrive par le bas et par le haut, simultanément. Nous devons connaître notre histoire énergétique. Nous devons reconnaître le désastre en cours sans perdre la vision positive. Nous devons absolument et rapidement sortir du pétrole. On peut décroître notre demande d'énergie de 60% dans 2 prochaines décennies, mais cela veut dire qu'il faut changer nos villes, nos moyens de transport, CATS a réalisé un modèle 0 émissions. Nous devons apprendre à stocker l'énergie, diversifier la production d'énergies renouvelables, séquestrer les émissions de CO2, Aller vers les institutions avec un modèle faisable et leur poser la question : pourquoi est-ce qu'on ne le fait pas ? Modèle téléchargeable sur le site.

 

Pause. Respire. Intègre ce que tu as entendu, senti, ressenti. Debrief en petits groupes.

Jodie Evans, militante pour la paix. La réponse au désespoir, c'est l'action !  Elle va à la rencontre des politiciens et hommes d'affaire, les interroge sur leurs décisions au regard du nombre d'enfants et femmes tués. A rencontré Obama, Disney déguisée en Mickey.. Il faut avoir du culot, il faut y aller, il faut dire ce qu'on a à dire et prendre la parole pour les sans voix. Toutes et tous.

 

Julien Troussier : The Forest Trust en Suisse. Ils sont les gens qui sont à l'interface entre les entreprises et les activitistes qui mènent les campagnes, lä où "ça fait mal" pour les entreprises. L'histoire de l'homme qui marche dans cette rue pleine de trous. Premier chapitre : Il tombe dans le premier.Chapitre 2 : il évite le premier, mais tombe dans le second. Chapitre 3 : il fait très attention, mais tombe dans le 3ème . ... chapitre 5 ou :6 : il change de rue. C'est souvent comme ça que ça se passe dans les grosses boîtes. Ce sont des processus. Vous avez des personnes en face de vous qui doivent louvoyer entre leurs désirs de changement et les exigences de l'entreprise. Nous on peut ouvrir les choses petit à petit, parce que les ONG sont présentes sur le terrain qui préparent les choses.

 

Andrew White : prof dans une école de commerce [bug informatique...plus de son ]

 

Questions du public : (attention, une question, c'est une phrase qui se termine par un point d'interrogation, ce n'est pas votre histoire de vie ni une dissertation sur thème ...!) :-)

 

AJodie  : vous allez au-delà de la limite de la bienséance polie avec vos interlocuteurs.Où trouvez-vous le culot, la force de faire cela ?

- Je sais que mon boulot c'est de provoquer, et que je ne le fais pas pour moi. Je prépare le boulot pour les autres.

- Si chacun fait sa part, le travail avancera.Tous ensemble.

- Andrew :  On est constamment affronté aux contradictions sur le terran entre ce dont nous avons conscience et la réalité de l'autre, qui ne voit pas ce qui se passe. Notre boulot c'est de construire des ponts.

- May: Il faut équilibrer l'action et la réflexion. On a besoin des deux, mais il faut accentuer l'action plutôt que la  rhétorique des grands discours.

- Paul : il faut donner envie plutôt qu'accentuer la culpabilité.

- La place des enfants dans ces luttes ? [pas compris la réponse de Jodie]

- Charles Eisenstein : Certains diront : C'est très bien de danser en rond et chanter, mais il faut des Plans d'action sur feuille de calcul pour faire de vrais changements. Je dirais : on ne défait pas la maison du maître avec les outils du maître.

- Et pourtant , les feuilles de calcul sont nécessaires pour rassurer les gens des entreprises, leur faire comprendre qu'il y a un processus en cours. Mais les gens perçoivent bien que c'est d'un changement profond de culture qu'il s'agit.

- Sagesse africaine : En Afrique on dit : "Nous sommes en état d'urgence. Ralentissons !" C'est à dire : l'action, ce n'est pas toujours de faire des trucs...

 

-

Entrée de Lesley, clown, sur sa moto virtuelle.

et son numéro se terminera par le "truc" qu'elle nous conseille à tous, c'est le wiggle waggle, à savoir "bougez-vous les fesses", sur un rythme rock endiablé. Tout le monde danse !