Mieux que la ville durable, la ville positive !

Penser autrement: 

Un  évènement organisé  par HEC et BeCitizen à l'occasionn de la conférence annuelle Sustainable Business Conference, le 22 mars à HEC Paris

 

La ville durable, telle que définie aujourd’hui, s’efforce de limiter ses impacts sur l’environnement mais ne les supprime pas : réduction de la consommation d’énergie fossile, mais consommation tout de même, faibles émissions de carbone, mais émissions, réduction de la consommation d’eau, mais qui existe toujours. Ce n'est pas soutenable. Il faut maintenant aller plus loin.

La ville positive réparera son environnement grâce à sa performance écologique : la ville positive produira plus d’énergie renouvelable qu’elle n’en consomme, elle réutilisera toutes ses eaux, elle valorisera et recyclera tous ses déchets et les transformera en matière première, elle dépolluera l’air et améliorera la santé de ses habitants, elle créera de la biodiversité. La ville positive n’est pas uniquement une association d’innovations techniques, même si ces dernières seront importantes.

On reconnaît en filligrane les objectifs des Villes en transition. Quel soulagement de lire que le mouvement global semble se déclencher. Tous ces objectifs convergent et la solution naîtra de leurs mises en synergies.

Pour en savoir plus :