Les monnaies complémentaires et régionales : une révolution à faire dans sa tête !

Fichier attachéTaille
PDF icon MonnaieEquilibree-ch-20120229.pdf139.61 KB

Actualités: 

Penser autrement: 

Mercredi 21 mars 2012 nous étions à nouveau une grosse trentaine pour parler à nouveau des monnaies complémentaires et régionales.

Nous avons visionné le DVD : La face cachée de la monnaie, qui reste un document remarquablement bien fait, et se laisse voir et revoir sans perdre de sa pertinence.

Le débat a eu lieu en présence de Bernard Dugas, qui a récusé le titre de spécialiste qui lui a été attribué, mais qui nous a tout de même bien aidé à avancer dans la jungle de questions et d'interrogations qui nous assaillent lorsqu'on se met à réfléchir à ce qui est probablement un des derniers tabous de notre civilisation.

Le débat a porté sur les points suivants :

  •  est-il pertinent de choisir la monnaie officielle comme référentiel de la monnaie complémentaire ? comment éviter de reproduire les effets pervers de la monnaie officielle dans l'usage de la monnaie nouvelle ?
  •  est-ce qu'on a vraiment besoin de la symétrie 1 "éco" = 1 Franc pour faire de bons échanges  ? en-deçà et au-delà des monnaies complémentaires il y a le troc et le don. Pourquoi ne pas réfléchir à une économie du don ? ... entre personnes libérées de la peur de manquer ... Pourquoi dans nos sociétés avons-nous si peu de confiance en la vie, en les autres...?  il existe des sociétés - chamaniques, peuples premiers etc. -  où les gens prennent les jours de la vie les uns après les autres sans vouloir planifier l'avenir... La monnaie touche à notre conception profonde de l'existence !
  • Les SEL Systèmes d'échanges locaux : je te donne/tu me donnes.
  • Depuis toujours et chez tous les peuples, la solidarité première a été la famille. On faisait des enfants pour la main d'oeuvre et la sécurité de ses vieux jours. (!?!) Mais il existe d'autres solidarités possibles.
  • En quoi la création d'une monnaie locale favoriserait-elle la relocalisation de l'économie ?

- La monnaie n'est pas un objet, c'est une croyance.

  • Faut-il vraiment que l'on soit en détresse (chômage, maladie, grand âge, exclusion) pour comprendre la nécessité d'une monnaie complémentaire ? réponse : ces personnes ont en général du temps, ce que les gens au travail n'ont pas, ou peu. Mais NB les participants du SEL ne sont pas des précaires, mais bien des actifs qui choisissent d'expérimenter une autre économie.
  • Le droit de frapper monnaie est un pouvoir. Autrefois, les seigneurs. Aujourd'hui les banques commerciales. L'originalité et le bonus fondamental des SEL, c'est la possibilité pour chacun de créer de la monnaie en évaluant avec son partenaire le montant de l'échange. Cela pourra bientôt se faire par téléphone portable.
  • Dans le système SEL, chacun a ce droit. Dans notre système, seules les banques l'ont. ... et sont au bénéfice d'un crédit unilatérala de 1320 milliards !!!!
  • En Mésopotamie, on avait les "calculi", boules d'argile avec inclusion de figurine et inscription de la quantité. = outils de comptabilité.
  • La monnaie est un droit de vote économique dont les citoyens ont été dépossédés.
  • SEL du Lac : réunions tous les 1ers lundis du  mois à la MQ des Asters. 19h30 repas canadien
  • Autres systèmes :

- Le JEU : Jardin d'Echanges Universel  où les échanges sont notés sur un carnet. (France voisine)

- le SWAP (Lausanne)

- le WIR (banque suisse + monnaie complémentaire depuis 1930)

  • Anecdote : En Islande, dont l'Etat a fait faillite dans les années ..., 80% des crédits bancaires ont été accordés aux propriétaires des banques elles-mêmes !!

 

Un jeu à comprendre : Le Bancopoly

Sa pensée explicitée : Pour un système monétaire équilibré (fichier attaché) - publié sous AgoraVox

 

Prochaines éditions :

Mercredi 18 avril 2012 : Robert Perroulaz - Comme un arbre dans la ville

Mercredi 9 mai 2012 : Permaculture et autres innovations agricoles

Mercredi 23 mai 2012 : Un groupe d'action pour le rationnement énergétique à Genève ?