Eco-obs, un observatoire transfrontalier des éco-quartiers à Genève

Penser autrement: 

Un observatoire transfrontalier des écoquartiers (eco-obs) a été lancé à Genève en janvier 2009 grâce aux efforts conjoints entre la Haute Ecole du Paysage, d'Ingénierie et d'Architecture (h e p i a) en Suisse, le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l'université de Savoie via l'Euroinstitut et l’association PRIORITERRE en France.

eco-obs s'est donné les missions suivantes :

  • Rédiger un référentiel de bonnes pratiques 
  • Observer, évaluer et analyser des pratiques de planification de quartiers et situer les actions par rapport aux critères de durabilité urbaine.
  • Elaborer des Stratégies 
  • Permettre aux quartiers de s’évaluer, se comparer et se situer par rapport aux autres (benchmarking).
  • Publier des ressources (connaissances et savoir-faire)

 

Durant les trois années écoulées du projet Eco-OBS, la démarche d’observatoire a été testée sur des sites pilotes en France et Suisse, situés sur le territoire Interreg Alpes/Jura


France
- L’opération de rénovation urbaine de
Sierroz-Franklin à Aix les Bains (Rhône-Alpes) (5)
- Le
Site Paul-Morel à Vesoul (Franche-Comté) (1)


Suisse
- Le quartier des
Vergers à Genève (2)


Territoire transfrontalier
- Le quartier
Mon Idée Communaux d’Ambilly (MICA) à Genève et le Quartier de l’Etoile (France-Annemasse) (3-4)

 

L'observatoire collabore étroitement avec SMEO, fil rouge pour une construction durable.

www.eco-obs.org