Permaculture & bioagronomie

La Mutinerie - Entretien avec Claude et Lydia Bourguignon

Penser autrement: 

Claude et Lydia Bourguignon font le point sur l'état des connaissances paysannes qui ont été remplacées par l'industrie agro-alimentaire. En transformant ses paysans en exploitants agricoles, l'Europe s'est coupée de ses savoirs traditionnels.

Il s'agit maintenant non seulement de conscientiser le consommateur à cesser d'acheter des aliments "pas chers" qui viennent de l'autre bout de la planète, mais aussi de revaloriser une profession, et reconstruire un enseignement et soutenir les agriculteurs bio et biodynamiques conscients du danger.

Hardi les permaculteurs et -trices : grande convergence en Bulgarie en Juillet 2014!

Actualités: 

Penser autrement: 

Dans les Balkans pour la première fois cette année : grande Convergence du Designers en Permaculture du 25 au 30 juillet 2014.
 
La suite en anglais, parce que de toutes façons, 'faut savoir l'anglais pour y participer !

Forum sur la spéculation sur les matières premières agricoles et manifestation

Actualités: 

Penser autrement: 

Forum sur la spéculation sur les matières premières agricoles

Pour la troisième année consécutive, le Beau-Rivage palace à Lausanne accueillera, du 31 mars au 2 avril, le Sommet mondial des matières premières, où se  réunissent sociétés de négoce, banques et investisseurs.

Opération "courges et potirons" pour la Journée des Luttes paysannes à Genève (17 avril)

Actualités: 

Penser autrement: 

Uniterre communique :

Réunion de préparation d'une action qui aura lieu à l’occasion de la journée internationale des luttes paysannes du 17 avril,

le jeudi 20 mars à 12h au Jardin des Charrotons à Genève.

accès : tram 12 (arrêt Palettes) + bus 23 (arrêt Les Bruyères)

 


Nous aimerions discuter avec vous la proposition suivante :

  • Nous fabriquons une énorme courge (3 – 4 mètres, le chantier débute ce weekend à Landecy) que nous amènerions ensemble sur un char à la Plaine de Plainpalais à une date qui reste encore à définir (semaine 17). La courge y restera environ 2 semaines.
  • Pour ce moment  de lancement nous invitons nos collègues paysannes et paysans, les membres des structures contractuelles et toutes les autres personnes citadines à venir nous trouver soit le jour même à Plainpalais soit dans d’autres lieux, (et à d’autres dates éventuellement) pour recevoir des graines de courges que ces personnes sèmeront chez elles (semaine 19). Les graines seront accompagnées d’un mode d’emploi.
  • La plantation se fera ensemble dans plusieurs lieux à définir (Champs des filles, dans les Jardins contractuels, partout ailleurs )à la semaine 22, la récolte (fin septembre/début octobre à definir) sera fêté ensemble et on amènera toutes les courges à Plainpalais pour ensuite les redistribuer.

Résistance autour du viticulteur accusé pour avoir refusé de polluer

Actualités: 

Penser autrement: 

Jugement le 7 avril


Comme vous l'avez sans doute entendu à la radio ou à la télévision, le viticulteur Emmanuel Giboulot, poursuivi pour avoir refusé un dangereux pesticide, est passé le 24 févrierau tribunal correctionnel de Dijon, comme prévu.

Soutenir un vigneron accusé pour avoir refusé de polluer !

Penser autrement: 

Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.


Le 24 février 2014, il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Soutenir un vigneron accusé pour avoir refusé de polluer !

Penser autrement: 

Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.


Le 24 février 2014, il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Monsanto/Syngenta récompensés : une lamentable et terrible farce !

Penser autrement: 

Des mises en scène misérables pour redorer le blason de Monsanto et Syngenta, qui s'auto-attribuent des "prix Nobel" de l'alimentation, qui passent à la Radio romande avec la bénédiction bien décevante de Simon Matthey-Doret... et quoi encore ?

Ils avancent masqués derrière des arguments scientifiques rassurants, des voix chaudes et bien posées dignes de la publicité sur une chaîne américaine, des plans de développement pour le bien de l'humanité, mais qui dira les méfaits de leur avidité, la cruauté de leurs procédés, la destruction qu'ils sèment partout où ils vont ?...

Pages

Subscribe to RSS - Permaculture & bioagronomie